Connect with us

Edito

2021 : Année de résilience et de restauration….

Published

on

Marie-Thérèse BOUA N’GUESSAN Directeur de la publication

Tel un écheveau, le temps s’évide. Inexorablement. À l’infini. Avec l’alternance de ses saisons façonnées par le Maître du Temps. Signe d’un temps, la COVID-19, ce nouveau mot est venu s’ajouter au corpus des maux qui entravent la condition humaine. Face à ce mal, la planète humanoïde, pour sa survie, s’est imposé de nouveaux codes. Tout ce changement de paradigme débouche inéluctablement sur la notion de la résilience. Car après tout, le temps continue sa chevauchée éternelle. Or, il faut vivre, avec ce temps qui n’attend pas. Résilience ? Le mot est lâché. Résilientes sont les femmes qui ont porté des projets, tout au long de l’année écoulée, marquée par la COVID-19. Gants blindés aux mains, elles ont osé repousser les limites. À l’image de la camerounaise Denise Epoté qui a réussi, quasiment par un tour de magie, à interviewer Mr Laurent Gbagbo, l’ex-Président Ivoirien, resté muet depuis son séjour carcéral à la Haye. La patronne de TV5 Monde, a réussi, là où d’autres médias plus puissants ont échoué. Au Togo, la brillante économiste Victoire Tomegah Dogbe est devenue Premier Ministre. Une grande première dans ce pays. Au Gabon, Rose Christiane Ossouka Raponda était aussi nommée Premier Ministre, devenant la première femme à occuper la tête du gouvernement …En Côte d’Ivoire, elles sont aussi nombreuses, les femmes, à avoir retroussé les manches dans cette quête existentielle. Nous avons jeté un regard particulier sur des Ivoiriens qui ont fait bouger les lignes, l’année écoulée. Dans le florilège des FEMMES en avant garde des initiatives face à la COVID-19, en 2020, se trouve également Dame Mariatou Koné. Ministre en charge de la solidarité gouvernementale, elle a été en ligne de front dans le combat face à la crise sanitaire. Mariatou Koné n’a pas été catapultée à son poste par un simple jeu de chaise musicale. Car, tant son cursus universitaire et sa riche en matière d’actions sociales, plaident en faveur de cette enseignante-chercheur, sociologue, anthropologue, première femme ivoirienne Professeur titulaire d’anthropologie, à l’université Félix HOUPHOUET-BOIGNY de COCODY. Mariatou Koné, considérée un peu comme un clone local de MÈRE TÉRÉSA est l’objet de notre manchette. Qui mieux que la première responsable de l’action solidaire et humaniste pour ouvrir la nouvelle année 2021, placée sous le signe de la résilience ?

Bonne et heureuse année dans la Santé, la Restauration et l’Amour…

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nouveautés

Copyright © 2021 MAYACOM AGENCY.