Êtes-vous arrivée à la mode par vocation ?   Parlez nous un peu de votre cheminement…

 Par vocation, <<je dirais oui>> parce que quand j’exerçais mon métier, celui de banquier, j’avais déjà une boutique de vêtements prêt à porter
que j’importais de France. J’étais donc au parfum des tendances mode du moment. Par contre, je n’ai suivi aucune formation en stylisme classique ou en couture et je ne pensais pas embrasser définitivement ce métier.

 Mais lorsqu’on est passionné, et qu’on veut sortir du lot, on se donne les moyens de se former, même sans passer par des écoles. Nous
sommes dans une ère où nous pouvons assez facilement accéder à l’information et à la formation grâce aux nouvelles technologies.

 Lancer une ligne de vêtements demande des   connaissances basiques dans l’évolution de la
 mode. Vos créations répondent-elles à un   timing précis ?

Je suis une femme assez branchée.

 Mais aussi très classique, qui sait en général ce qui va à telle ou telle morphologie. Je ne suis réellement aucun timing (surtout du marché).
Je laisse parler ma créativité et je marche un peu au feeling ! 

  La COVID-19 a changé les habitudes   humaines. On est désormais préoccupé par la   survie. Votre domaine, on l’imagine, est
 naturellement sinistré ?

Oui, absolument. Nous avons même
dû fermer pendant plus d’un mois
en mars. 

Mais à un certain moment, on est pris par les responsabilités qui sont les nôtres : payer les
charges, les salariés qui dépendent de nous ! Nous avons rouvert dans le respect des mesures barrières au COVID-19 (seau de lavage de mains, gel, port du masque par les employés et par les clients) Et la demande était tellement forte des clientes qu’on a rouvert avec plaisir.

  Partagez- nous votre stratégie de
 résilience,? 

Écoutez, c’est une catastrophe MONDIALE !

On n’y peut rien à notre niveau, enfin tout ce qu’on peut faire c’est de respecter les consignes d’hygiène et de veiller à leur respect. Il faut vivre avec ce fichu virus jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée  !!

 Mais nos articles mettent du baume au cœur de n’importe qui, croyez-moi !

  Vous demeurez encore dans l’underground. À   quand un grand format pour vous exposer au   grand public ?

on ne fait de compétition avec personne !! Nous avons pris le temps de comprendre (à peu près)
tous les contours du stylisme et de la teinture !!! Et croyez-moi, on va entendre parler de nous !