Comment arrivez-vous à contenir cette situation de   Covid-19 en tant que femme ?

C’est un peu difficile. Mais, nous faisons un peu l’effort de gérer cette pandémie qui sévit en ce moment. Nous n’avons pas le choix. J’avoue, cependant, que les mois que nous avons passés à la maison durant le confinement n’ont pas été faciles, surtout au niveau de l’éducation où j’exerce. Mon rôle était de gérer les entrées et les sorties des élèves. Aussi, devrais-je leur parler de la prudence qu’ils doivent avoir face à cette maladie. Heureusement que tout s’est passé comme nous le souhaitions. Nous avons mis en application toutes les consignes du gouvernement pour mettre les enfants à l’abri de cette maladie. Dieu merci, nous avons fini avec les examens sans qu’on ne nous signale un cas au niveau des enfants. bénis le nom du seigneur pour cette grâce.

 

« Quand j’ai commencé à partager cette expérience, mes amies ont compris que le travail bien fait paye »

  Vous êtes l’une des gagnantes, qu’est-ce qui  vous a motivé à participer au jeu BF ?

 Personnellement, ce n’est pas moi qui ai demandé à participer à ce jeu. J’ai toujours voulu vivre cachée. C’est l’une de mes petites sœurs qui est allée m’inscrire. En effet, après
la présélection, j’étais au bureau lorsqu’une équipe de Unilever est arrivée. C’est cette délégation composée de dames qui m’a dit
que je venais d’être retenue pour le concours. J’étais un peu réticente. Mais ces personnes-là ont fini par me convaincre en me disant que je fais du bon travail. Pour elles, il était

important qu’on me voie pour encourager les autres femmes à participer au jeu. C’est comme ça que j’ai accepté ma sélection. Je n’ai pas eu tort car j’ai constaté que c’était une belle aventure, ce qui a fait que je me suis impliquée. Vous le disiez tantôt, que c’était une, belle aventure, sûrement que cela a impacté votre environnement… Le fait de ne pas en parler, je profitais seule. Mais quand, j’ai commencé à partager cette expérience, mes amis ont compris que le travail bien fait paye. Je suis heureuse de leur avoir transmis cela.

  .Que recommandez-vous aux dames
 qui veulent suivre votre aventure ?

 Avec ce concours, il y a plusieurs entités qui s’ouvrent. Notamment au niveau de la diversité des métiers exercés. Cette ouverture, nous
permet d’apprendre et échanger. C’est à cela que j’invite toutes les femmes qui veulent s’ouvrir aux autres. Elles pourront avoir des idées pour multiplier leur champ d’action
en matière d’entrepreneuriat.