Pnina Tamano-Shata, 38 ans, née en 1981 en Ethiopie est Membre du nouveau gouvernement israélien qui a prêté serment le dimanche 17 mai.

Première femme ministre d’origine éthiopienne, elle est arrivée en Israël à l’âge de trois ans, dans le cadre de l’opération Moïse. Une opération de transfert clandestin vers Israël des réfugiés éthiopiens installés au Soudan et identifiés comme Falashas (juifs éthiopien) pendant la famine en Éthiopie de 1984.

Elle, ses cinq frères et son père figuraient parmi près de 7 000 juifs éthiopiens transférés vers Israël de novembre 1984 à janvier 1985. Sa mère a suivi plusieurs années plus tard.

Sa famille a d’abord vécu dans un centre d’intégration à Pardes Hanna, et en 1988, déménagé à Petah Tikva, où elle réside à ce jour.


En 1999, elle est sergent des opérations au Home Front Command dans l’armée.
En 2002, elle entame des études de droit et en 2004, devient présidente de l’association nationale des étudiants éthiopiens.
De 2007 à 2012, elle a travaillé comme journaliste pour Channel 1.
En 2012, elle s’ engage en politique et rejoint le parti Yesh Atid.
En 2013, elle est élue députée à la Knesset,où elle siège jusqu’en 2015.

Entre 2015 et 2018, elle a siégé au comité exécutif de Transparency International – Israël, été membre du conseil économique national et membre d’un comité public spécial de la Government Companies Authority.

La communauté des Falashas compte quelque 140.000 membres en Israël.

Laissez un commentaire