Claude est le fils d’un homme riche. À son 18ème anniversaire, son père lui a offert sa première voiture. Il vient d’avoir 22 ans et son père a remplacé la voiture par une plus grande.
Claude est un bon enfant. Il est diplômé d’une université étrangère avec de bonnes notes. Il est retourné au pays et a obtenu un travail décent. Son premier salaire était environ 500€. Son père ne voulant pas qu’il traverse le stress de la conduite pour se rendre au travail et en revenir, alors lui a donné un chauffeur. Chaque matin, son petit-déjeuner et son déjeuner sont rangés dans la voiture. Le chauffeur l’emmène au travail puis l’attend toute la journée.

Claude passe une heure à travailler sur son ordinateur portable dans l’embouteillage matinal. Il assure le suivi des courriels envoyés par son patron (qui aime travailler à minuit). Avant d’arriver au bureau, Claude a répondu à tous les courriels et a effectué sa liste de tâches pour la journée. Au travail, il garde la tête basse, personne ne peut dire que son père, est le plus grand distributeur de pneus Michelin. Claude est humble et gentil avec tout le monde. Il est apprécié de tous, fait son travail et produit d’excellents résultats. Il prenait son petit déjeuner dans la voiture et mettait son déjeuner dans le réfrigérateur du bureau. À l’heure du déjeuner, il le passait au micro-ondes et mangeait dans la salle à manger, tout en riant et en faisant des blagues avec des collègues.
Il quitte le bureau tous les jours à 19 heures, monte dans la voiture et fait une sieste jusqu’à son retour à la maison.

En un an de travail, Claude a été promu deux fois.

Nina est la collègue de Claude. Ils ont rejoint la société le même jour. Ils ont écrit le même test de recrutement et ont eu la même interview. Ils étaient tous deux embauchés au niveau d’entrée. Nina aussi gagne 500€. Le père de Nina est décédé. Sa mère vend des arachides en bouteille sous le pont. Ils habitent loin, dans un quartier précaire.C’est de là que Nina vient travailler tous les jours au quartier des affaires. Elle quitte la maison à 4 heures du matin et saute dans plusieurs bus pour se rendre au travail. Pendant les heures de travail, Nina est tellement fatiguée et le sommeil lui rend visite très fréquemment. Après le boulot elle rentre chaque jour à 22 heures.On lui a volé son sac et tous ses effets personnels 4 fois à l’arrêt de bus où elle s’arrête chaque jour pour rentrer à la maison.

Nina a six autres frères et sœurs et ils restent dans deux chambres. Son salaire de 500€ doit faire face à un tas de problèmes de famille, ce qui est donc à peine suffisant.
Nina est toujours assoupie lors des réunions de bureau et ne peut jamais apporter de précieuse contribution. Personne ne croirait que Claude est au même niveau qu’elle. Il est beaucoup plus pointu et épate toute l’équipe pendant les réunions. Nina n’a pas été promu lors des deux dernières promotions. Claude est désormais à 2 niveaux d’avance sur elle et gagne 1000€.

La Direction en a assez de la piètre performance de Nina. Elle a toujours l’air déprimée à cause de son sac volé, de problèmes de famille, du manque de sommeil ou de quelque chose d’autre. Ses problèmes semblent être partout. Lors des dernières évaluations, la patronne de Nina avait recommandé qu’un conseiller de carrière lui parle et on lui demande de démissionner. Nina a démissionné et elle est de retour chez elle pour aider sa mère dans le commerce de l’arachide.

Être d’une famille pauvre est un très grand défi professionnel. Vous devez travailler 10 fois plus difficilement pour faire correspondre à vos pairs issus des foyers confortables. Le monde vous donnera des opportunités. mais le monde ne se soucie pas de toutes vos histoires de pitié. Malheureusement, les mêmes emplois sont disponibles pour les enfants des riches et les enfants des pauvres. Le même système d’évaluation sera utilisé pour vous juger.

Mon conseil aux personnes comme Nina est simple: prenez des mesures immédiates pour réduire vos histoires de pitié, car personne ne s’en soucie. Si Nina avait contracté un emprunt de 2000€ et loué une petite pièce plus proche du bureau, elle ferait mieux au travail.

S’intégrer dans le monde du travail et dans l’entrepreneuriat à partir de nos milieux pauvres et enclavés difficile; mais, vous devez faire le travail. Si vous portez tous vos antécédents de pauvreté, vous allez vous alourdir la vie professionnelle et l’échec vous est garanti. Prenez de l’argent et installez-vous un peu plus à l’aise pour affronter le nouveau monde dans lequel vous vivez.

Laissez votre mentalité de pauvreté si vous le pouvez, rafraîchissez-vous un peu, dépensez un peu d’argent pour être plus à l’aise, parfois, pensez comme un enfant riche, et retrouvez progressivement la forme. Oui ce n’est pas facile. Comment pouvez-vous louer une chambre de 200€ alors que toute votre famille vit dans une pièce de 75€?, les uns et les autres pourraient te demander. Devine quoi? C’est la seule façon de maintenir ton travail.

Sois sage, sinon, la pression d’une famille pauvre nuira à ta vie et à ton avenir. Occupes toi de toi, en suite, tu peux t’occuper des autres.

Bonjour chez toi.

Texte de : Nnenna Nwakanma

Laissez un commentaire